Forum du Paradoxe sur Aerafal


    M'sieur Lointain, un Crâ qui revient de... loin

    Partagez
    avatar
    monsieur-lointain
    Gladiamort

    Messages : 409
    Date d'inscription : 23/12/2012
    Age : 87
    Localisation : En train de farmer, sûrement dans son havre sac

    M'sieur Lointain, un Crâ qui revient de... loin

    Message  monsieur-lointain le Sam 14 Mar - 21:56

    M’sieur Lointain, le survivant de Prophecy

    Prologue :
    Le froid. Ce froid, engourdissant. Voici le seul souvenir que j’ai de ma jeune enfance. Pas celui de ma mère, ni d’une femme quelconque. Juste le froid glacial.
    Si… Le froid glacial et ce visage…celui de la personne qui m’a élevé. Ce visage, je m’en souviens parfaitement : joufflu, un nez rougi par le froid et un grand sourire, qui se terminait derrière ses cheveux, arrivant au niveau des épaules.
    Il me mit dans une grande couverture chaude, et me porta dans ses bras, jusqu’à un grand château, et c’est la que je grandis.
    Je ne rencontra personne d’autre que lui, jusqu'à être plus grand.
    J’étais un poupon, encore âgé en 10 lunes seulement

    Chapitre 1 : Le choix de mon idole
    C’était un 9 Javian, je me souviens de ce jour comme si c’était hier.
    Je n’avais que 5 étés, Bramdebert, qui s’était occupé de moi depuis qu’il m’avait trouvé tout petit, s’approcha d’un air grave, et me dit : « Mon p’tit gars, c’est l’heure ».
    Il me prit dans les bras et m’emmena dans une grande salle du château, que je n’avais jamais vu auparavant.
    Il me fit entrer dans cette salle et je me retrouvasse entouré par douze grandes, même très grandes, personnes.
    Bramdebert m’expliqua que je devais choisir une de ces douze personnes, pour apprendre des pouvoirs que je devrais améliorer petit à petit. Chaque personne me fit une démonstration de ses pouvoirs et mon choix sur porta sur cette femme, armée d’un arc et de flèches multicolores.
    Alors celle-ci s’approcha et me prit dans ses mains, aussitôt je senti une énergie s’infiltrer en moi, par les doigts de pieds et ressortir par mes narines, d’une couleur alternant avec le violet, le rouge puis le vert. Enfin elle me relâcha et tout redevint normal : les personnages disparurent et je me retrouvai hors de la salle, devant une porte qui ne s’ouvrait plus.
    Rien n’avait changé. Rien, sauf l’arc que j’avais sur le dos et les flèches multicolores. Bramdebert me dit : « Tu es donc devenu un Crâ ! Félicitation. Je vais t’aider à être plus fort ».

    Chapitre 2 : Un entraînement intensif
    Après avoir fait le choix de mon idole, je fus entrainé pendant de longues et interminables lunes, de longs et interminables étés. Je devais essayer toutes mes flèches sur des mannequins, essayer d’en toucher un maximum en un temps limite, je devais en frapper un maximum avec une seule flèches. Voilà pour ce qui était de mes pouvoirs et mes flèches enchantées.
    J’avais aussi droit à un entraînement physique, où, je devais me sortir de sables mouvants, devais éviter des lances que me lançait Bramdebert, auxquels s’accompagnait des exercices de vitesses et de force, contre mon mentor.
    Un jour Bramdebert estima que j’étais assez fort et, mis fin à mes entrainements. Il continua tout de même à m’apporter quelques monstres afin de me préparer au monde extérieur.
    Je dû me trouver un surnom et décida qu’il serait Monsieur Lointain, en référence à la distance à laquelle je peux atteindre mes adversaires.
    J’avais 13 étés à ce moment là.

    Chapitre 3 : A la recherche d’amis pour l’Aventure
    Ce fût un grand jour pour moi, en rentrant de la forêt où Bramdebert m’avait envoyé chercher du pin sec, je rentrais par la porte arrière de château, et entendis beaucoup de voix dans le salon.
    Curieux, je m’approchais. Mon mentor me vit et me dit de venir. J’aperçus une dizaine de personnes. Bramdebert m’expliqua qu’ils étaient tous des dirigeants d’une guilde différente, et qu’ils recherchaient de nouveaux membres, j’eus donc un entretien avec chacun de ce dirigeants. Certains avaient l’air aimable, d’autre non. Certains cherchaient une grande puissance, d’autre juste de bons amis. Mon choix sur porta sur la guilde nommée Prophecy. Leur dirigeant, était un sacrieur nommé Kyouran, il avait l’air accueillant, cherchait de bons compagnons de route et j’étais très à l’aise avec lui. Ainsi commença mon périple chez Prophecy.

    Chapitre 4 : Mon périple chez Prophecy, et sa fin.
    Ainsi je passais de longs étés dans cette guilde, où j’étais fort bien, je rigolais avec les autres membres, buvais de bonne bières, tuais quelques monstres avec entrain… Mes compagons de route décidèrent de diminuer légèrement mon surnom et m’appelèrent M’sieur Lointain.
    Mais un beau jour, ce qui devait arriver, arriva. Notre cher Eniripsa attendait un heureux évènement, qui l’empêchait de passer nous voir aussi souvent qu’avant, d’autres membres durent faire de même, et nous nous retrouvions à sept : Mamie the Night, Bartender, Orchestra, Dezar, Inkarnus, Kyouran et moi. Kyouran décida de faire une pause, puis il fut suivit par 4 autres. Nous n’étions plus que 2 : Inkarnus et moi. Aussi mon envie d’aventures disparut et je retournais chez Bramdebert qui m’avait annoncé avant mon départ que je pourrais revenir dès que je le voudrais, et j’y séjournais pendant de longues lunes.

    Chapitre 5 : Adieu Bramdebert !...
    Un beau matin, après avoir passé une nuit, hanté par un cauchemar où le dieu Sram me disait avoir pris la vie d’une personne qui m’était cher, je me levais, et cherchais Bramdebert. Je ne le vit pas et pensa donc qu’il était parti aller chercher du pin sec pour la cheminée. Les heures passèrent, et je ne le vit pas revenir. Une grande peur s’empara de moi : et s’il n’était pas parti chercher du pin sec, mais était parti, juste parti ? Parti pour toujours, vers un monde meilleur ?
    Alors je courus dans sa chambre, et le vit, dans son lit, les yeux clos, le souffle absent et le visage noirci par la mort. Le dieu Sram avait raison, il a pris la vie d’une personne qui m’est chère. Non, que dis-je, de la personne qui m’était le PLUS cher au monde.
    Je décidais de l’enterrer dans le jardin du château puis Je repartis ensuite à l’aventure, espérant dissiper cette tristesse qui m’avait accablé, tout en promettant de lui ramener quelques kamas, minerai, pain, légume et bois, afin qu’il ne manque de rien dans le très-haut et paradisiaque krosmoz.

    Chapitre 6 : … Et bonjour Paradoxe !
    Je repartis donc à l’aventure, mais il fallait à tout prix rechercher des partenaires d’aventures, et donc, une guilde. Je recherchai donc une guilde similaire à Prophecy, familiale, avec une bonne ambiance, de l’entraide et surtout, surtout… de la bière.
    J’avais donc 14 étés depuis peu, quand, à la recherche d’aide pour m’attaquer aux terribles chuchoteurs, je me retrouvai dans un groupe avec Junas, tout bêtement disciple Iop, et Darkypsy, l'Ombre. Aussitôt je m’entendis bien avec ces deux là, je leur demandais s’ils appartenaient à une guilde et tous deux me répondirent que oui. Ils faisaient parti de Paradoxe.
    Aussitôt je fis une mince candidature, que j’envoyais par tofu voyageur, et reçu en retour une invitation pour un entretien.


    La suite, vous la connaissez tous… Et elle continue de s'écrire


    ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
    Toujours plus loin, toujours plus crâ
    Toujours plus bete, toujours plus iop
    Wink

    M'sieur Lointain l'Ancêtre et le plus vieux des Crâs tairre

    Actuel Chef-Logicien du PARADOXE
    avatar
    MathieuBibi
    Massacreur de Scarafeuille
    Massacreur de Scarafeuille

    Messages : 52
    Date d'inscription : 26/02/2015
    Age : 21
    Localisation : Dans l'turfu

    Re: M'sieur Lointain, un Crâ qui revient de... loin

    Message  MathieuBibi le Mar 17 Mar - 16:01

    J'adore, malgré les fautes!
    Super histoire!

      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 18:20